Présentation

En partenariat avec l’IAE Lille et l’IFM, l’ENSAIT propose le MASTÈRE SPÉCIALISÉ® en « Management et Innovation dans la Mode »

MASTERE SPECIALISE®

Ce Mastère spécialisé de la Conférence des Grandes Écoles a été créé en 2007 par l’ENSAIT, l’EDHEC et l’IFM.  Il se nommait auparavant Mastère “Commerce et Innovation dans la Mode”.

L’ objectif de cette formation est de donner aux étudiants les clés académiques et professionnelles pour devenir des Chefs de Produit compétents et qualifiés dans les domaines suivants :
• E-commerce
• Luxe
• Développement durable/Responsabilité sociale des entreprises
• Achats
• Management international

La formation est donc centrée sur la sensibilité « produit » qui, dans les secteurs du textile-habillement et du luxe, est un élément fondamental, particulièrement en ce qui concerne le sourcing.
La mutualisation des compétences des trois écoles permet aux étudiants d’acquérir un panel de compétences complémentaires en sciences textiles (ENSAIT), en management de la mode (IAE) et en culture du luxe et de la mode (IFM) qu’ils mettront au service de leur futur métier.
A cette formation académique, est donnée aux étudiants une expérience pratique dans l’industrie de la mode et du luxe, puisque le Mastère Spécialisé s’inscrit dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, avec alternance des périodes de cours et des périodes en entreprise (2 jours à l’école / 3 jours en entreprise).

Chef de produit Textile

Qu’il s’agisse de l’industrie du textile/habillement ou du secteur du luxe, le métier de Chef de produit revêt de multiples facettes : il est responsable d’une ligne de produits, de sa conception à sa commercialisation.

MASTÈRE SPÉCIALISÉ® en « Management et Innovation dans la Mode Outre des compétences techniques, il doit faire preuve de compétences managériales pour animer, fédérer et motiver ses équipes. Il doit avoir le sens de l’organisation, être réactif (savoir anticiper) et force de propositions.Selon les entreprises, le Chef de produit se décline aussi en tant que Chef de marché ou en tant qu’acheteur. Il est parfois appelé Gestionnaire de produit ou Responsable produit. Les étudiants qui choisissent d’axer leur programme sur les échanges internationaux pourront envisager des métiers tels que Responsable de développement ou Responsable sourcing.
Ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance Internet se verront proposer des métiers comme Chef de produit Internet, Chef de marché Web ou Chef de produit Web.
Pour tous, le module de développement durable sera un atout pour un exercice éthique de leur métier et une meilleure compréhension des enjeux de responsabilité sociale des entreprises. Beaucoup d’entreprises de la distribution de la mode (femme, homme, enfant) ou du sport s’intéressent aux questions d’éthiques dans la confection et cette thématique est incontournable pour les chefs de produit de demain.

Fonctions occupées

Dans l’industrie textile, le Chef de produit assure l’interface entre les services de production et de gestion, de la définition du cahier des charges à la distribution du produit. Pour maîtriser l’ensemble de ces aspects, il doit mobiliser plusieurs compétences : étudier un marché, percevoir ses opportunités et détecter ses menaces, analyser les ventes des saisons précédentes, déceler les nouveaux comportements des consommateurs, décliner un mix-produit ce qui implique des compétences marketing. Le chef de produit confirme ou corrige les tendances qui feront la mode de demain, sélectionne les produits phares, bâtit des plans de collection. Cette fonction implique des connaissances techniques et des compétences design dans les domaines textile-habillement et luxe.

MASTÈRE SPÉCIALISÉ® en « Management et Innovation dans la Mode Le chef de produit a également pour mission de repérer de nouveaux fournisseurs, optimiser l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement afin d’assurer la fluidité de circulation des produits, du fournisseur au magasin, en vue de gagner du temps, de réduire les coûts et de limiter les stocks. L’accomplissement de cette mission exige des connaissances en logistique – supply-chain.
En parallèle, il doit en permanence « affûter » l’organisation de l’entreprise en lui inculquant une forte culture client. Être un bon manager, être créatif, avoir une rapidité de mise en œuvre des produits  sont des atouts qui lui permettent de bénéficier d’un pas d’avance sur la concurrence.
Pour répondre aux exigences de flexibilité de ses donneurs d’ordre, un Chef de produit peut prendre en charge la fabrication de ses propres modèles ou les confier à des confectionneurs implantés dans le monde entier. Pour assumer cette mission et avoir la maîtrise dimensionnelle du produit, il est indispensable qu’il acquière une bonne maîtrise de la communication à l’international et intègre les éléments interculturels propres à chaque continent.
Enfin, le chef de produit doit être capable de s’engager dans une démarche de développement durable afin de confirmer les performances environnementales et mettre en valeur la responsabilité sociale de l’entreprise dans laquelle il travaille, si celle-ci souhaite s’engager (ou s’est déjà engagée) dans cette voie « d’entreprise citoyenne ».
Cette grande adaptabilité et cette compréhension du tissu mondial textile, lui sont également demandées en ce qui concerne le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il induit à la fois une profonde modification de l’apparence mais aussi des méthodes de gestion des magasins, et l’émergence, grâce à Internet, de nouvelles formes de vente sans magasins.

Contrat de professionnalisation

Ce Mastère Spécialisé s’inscrit dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, avec alternance des périodes de cours et des périodes en entreprise (2 jours à l’école / 3 jours en entreprise). Il s’adresse à des diplômés de niveau Bac+5 : écoles de commerce validées par la Conférence des Grandes Ecoles, écoles d’ingénieurs textile ou généralistes habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieurs, diplômes universitaires français niveau Master 2 en Génie des Procédés, en Génie Industriel, en Management ou en Economie, diplômes d’universités ou d’écoles étrangères ayant obtenu un Master dans les mêmes domaines.
Les frais d’inscription au Mastère Spécialisé sont de 5000 euros. Le financement par les entreprises est possible au travers des contrats de professionnalisation. Plus d’infos sur les différents dispositifs (contrat pro, période pro …) :  travail-emploi.gouv.fr